Les temps héroïques - RCC

Aller au contenu

Menu principal

Les temps héroïques

Les élections communales pour la législature 1944 – 1948 sont fixées aux 6 et 7 mai 1944. Le comité provisoire a mené activement sa campagne et affiché ses intentions. Une liste présentant 17 candidats (contre 24 radicaux, 22 libéraux et 12 socialistes) a été déposée dans les délais. Et vogue la galère …

Au soir du 7 mai, c’est un triomphe, 16 membres du Ralliement sont élus ! Le nouveau Conseil général comprendra 11 radicaux, 6 socialistes, 8 libéraux et 16 ralliements, alors que le Conseil élu tacitement en 1940 se composait de 17 radicaux, 14 libéraux et 10 socialistes. Une vrai tornade.

Le changement n’était pas moins spectaculaire au niveau du Conseil communal. La Ralliement ayant droit à trois conseillers, la liste n’était pas suffisante et c’est ainsi qu’un certain Jean Staehli, député du Ralliement au Grand Conseil et futur vétérinaire cantonal fit pour quelque temps partie de l’exécutif, où il succédait à son frère Gabriel.

Retour
 
Retourner au contenu | Retourner au menu